Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Rencontre avec Lucie Gsell, diplômée de l'ISCG

Portraits

-

24/12/2019

-

1

« Bonjour !  Merci d’avoir accepté de nous rencontrer ! Pour commencer peux-tu te présenter ? Qui es-tu et d’où viens-tu ? Peux-tu nous parler de ton parcours ? »


Bonjour je m’appelle Lucie Gsell, je suis originaire d’Alsace, le pays des cigognes et de la choucroute ! J’ai 23 ans, j’ai intégré l’ISCG en 2016 à la suite d’un BTS Assistant Manager.

Avant cela, j’ai passé mon Bac S, à Erstein, pour ceux qui peuvent le prononcer, à côté de Strasbourg. Puis une rencontre m’a menée à Paris, et jusqu’à l’ISCG…


 « Quelle formation as-tu suivie à l’ISCG ? »


J’ai commencé par une année de Bachelor RH de 2016 à 2017 où j’ai fait de très belles rencontres ! 

Pour suivre cette année, j’ai fait ma période d’alternance dans une entreprise de recrutement et de travail temporaire, comment bien rentrer rapidement dans le vif du sujet et de la vraie vie en entreprise. Beaucoup de stress, de boulot, mais surtout beaucoup d’apprentissage personnel et professionnel. Une belle expérience, très riche !


Puis ont suivi les 2 années de Master RH, où on a solidifié nos compétences et nos connaissances en droit, ressources humaines…

Pour ces deux-là, la SNCF m’a gentiment ouvert ses portes et je ne peux que lui en être reconnaissante. Ce fut deux années de travail sur soi, de compréhension, et de vraies relations humaines. Bon, ce fut aussi deux années de voyage, merci la SCNF !


 « Que fais-tu aujourd’hui ? Quel poste occupes-tu ? »


Aujourd’hui, je travaille au sein d’un cabinet de mandataires judiciaires à Eckbolsheim (peut-être plus dur à prononcer encore…). Et oui, en Alsace, le retour.

Les mandataires judiciaires interviennent lors de procédures collectives (sauvegarde, redressement ou liquidation judiciaire). Ils sont nommés par le Tribunal de Grande Instance (en Alsace).


Je travaille au pôle social où je m’occupe principalement des salariés des entreprises en difficulté.


Je fais à peu près tout ce que je ne faisais pas en alternance, et tout ce que je ne m’imaginais pas faire du tout, à savoir : du droit, des calculs de solde de tout compte, des licenciements économiques…


J’ai aussi d’autres missions moins RH, j’interviens tout au long des traitements de dossiers des entreprises en liquidation judiciaire, en redressement ou en sauvegarde. 


 « Quelles sont les qualités nécessaires pour exercer cette fonction ? »


Je dirais qu’il faut être très souple mentalement et savoir s’adapter à beaucoup de situations. Il faut aussi savoir faire preuve de compassion, mais pas trop pour ne pas tomber dans la difficulté du salarié.

Aussi, il faut être à l’aise avec le droit et être très curieux.


 « Penses-tu que tes études à l’ISCG t’ont permis de trouver un emploi ? »


Je ne le pense pas, j’en suis convaincue.

Il ne s’agit peut-être pas d’une école de commerce comme HEC ou EM Lyon ou que sais-je, mais à l’ISCG, on y apprend des valeurs humaines et on y trouve une équipe de formateurs bienveillants.

C’est une école à l’écoute de ses étudiants où nous sommes considérés comme des adultes, des salariés et non des élèves de lycée.

Petit clin d’œil à Mme Muller qui a dû répondre à beaucoup de mails de ma part… Je vous remercie !


 « Quels sont tes projets pour l’avenir ? »


Mes projets : évoluer sur mon poste, parfaire toutes mes compétences, pourquoi pas devenir mandataire judiciaire (cela dit, il va falloir me mettre au droit !!).

Plus tard également, peut-être trouver un poste de RRH maintenant que j’ai plusieurs cordes à mon arc en RH. Disons d’ici 7/10 ans !


 « Que dirais tu de l’ISCG à un jeune qui souhaiterait y étudier ? »


Je lui dirais : FONCE ! Tu n’as rien à perdre, mais tout à gagner !


 « As-tu noué des liens solides avec tes camarades de classe ? »


Plus que des liens, des amitiés fortes !


 « Quel est ton meilleur souvenir de l’école ? »


Mon meilleur souvenir… Je ne saurais pas en trouver un en particulier. On a souvent bien rigolé, notamment en constatant que je connaissais toutes les réponses des blagues Carambar… Pas de jugement.


 « Qu’elle est ta devise dans la vie ? Qu’est-ce qui t’anime ? »


On m’a souvent posé cette question mais je n’en sais rien… De toujours croire en soi, se donner à fond quand on veut obtenir quelque chose.


 « Merci ! As-tu quelque-chose à ajouter ? »


Merci à vous d’être venue vers moi, je ne manquerai pas de passer par l’ISCG si je suis un jour à Paris.

Bonne continuation à tout le monde et merci à toute l’équipe pour votre implication auprès des étudiants.


Merci à toi Lucie !!!

102 vues Visites

2 J'aime

Commentaires1

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portraits

Rencontre avec Éléonore Fernandes, diplômée de l'ISCG

photo de profil d'un membre

Claire FOURRIER

07 février

1

Portraits

Rencontre avec Mathilde Christophe, diplômée de l'ISCG

photo de profil d'un membre

Claire FOURRIER

04 avril

1

Portraits

Rencontre avec Hamza El Filali, diplômé de l'ISCG

photo de profil d'un membre

Claire FOURRIER

25 mars

1

2