/medias/image/7360124875ba50339c62d6.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Rencontre Alumni - Fleur Feuilloley - Office Manager Indépendante

Portraits

-

06/12/2018

 
Fleur Feuilloley, a obtenu son BTS Assistant de Direction à l'ISCG en 2008. Elle a ensuite exercé en tant qu'Office Manager pendant 8 ans dans un cabinet de recrutement sur Paris. 

Elle vit désormais en Loire-Atlantique, a  créé sa micro-entreprise et travaille en tant qu'Office Manager / Secrétaire Indépendante, principalement à distance.
 Son envie de se lancer afin de pouvoir mettre ses compétences au service de petites structures nous a donné envie d'en savoir plus.

Rencontre avec Fleur Feuilloley

 Quelles sont les raisons qui vous ont poussée à devenir indépendante ?
Plusieurs choses, j'avais envie de gagner en liberté et en souplesse au niveau de mon emploi du temps. J'ai aussi un "besoin d'aider" et ayant acquis pas mal de compétences diverses, je souhaite aujourd'hui les mettre aux service des entrepreneurs afin de faciliter leur gestion et leurs besoins au quotidien.

 Vous avez opté pour le statut de micro-entreprise ? Pourquoi avez-vous choisi ce statut, plutôt que celui d'auto-entrepreneur ?
Il n'y a plus de distinction désormais.

Lors de la création de votre structure, avez-vous bénéficié d’aides et/ou de conseils émanant de structure telles que le CCI / Tribunal de Commerce. Et si oui, pourriez-vous nous indiquer les plus précieuses ?
Les démarches sont très simples, peut-être aussi parce que mon travail, c'est justement l’administratif. La CCI est très aidante donc il ne faut pas hésiter à les contacter. Il y a juste une chose à avoir en tête (je l'ai découverte lors de ma création, car personne n'en parle avant), désormais, pour toute création, il faut suivre un stage de gestion d'entreprise pour pouvoir se lancer, sauf si vous pouvez justifier de ces compétences.

En lançant votre activité, quels outils vous ont été les plus précieux ? Et pourquoi ? (votre site Internet, Linkedin, carnet d’adresses…)
Mon carnet d'adresse, car mes premiers clients ont été des personnes avec qui j'avais déjà travaillé en tant que salariée. Ils m'ont également recommandé auprès de leurs connaissances et j'ai pu décrocher des contrats par ce biais. J'ai aussi créé un site Internet, travaillé mon réseau Linkedin et créé des pages Google Business et Facebook afin de gagner en visibilité.

Lors de cette phase de lancement, vous êtes-vous trouvée confrontée à des aspects que vous n’aviez pas envisagés ? Et si oui, lesquels ?
Je pense que je n'étais pas assez préparée à la phase "commerciale". Ce n'est pas du tout dans mon tempérament et c'est une démarche assez difficile pour moi. Heureusement que mon mari est là pour m'encourager et me pousser !

Aujourd’hui, quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait s’installer en freelance ?
Première chose, il faut aimer ce qu'on fait ! C'est bateau, mais c'est vraiment ce qui nous aide à aller au bout de ce rêve. Ensuite, il faut être sûr que ce rythme de travail nous correspond. C'est vrai qu'on s'organise un peu comme on veut, donc nous mettons notre propre cadre, il faut être organisé et rigoureux. Il faut en être capable, ce n'est pas fait pour tout le monde. Il faut aussi supporter la pression d'un mode de facturation pas toujours stable et donc avoir de bonnes notions de gestion de trésorerie. Et enfin, il faut mettre le paquet sur le commercial sans se décourager. Il y a une longue période où l'on sème avant de récolter !

Pour finir, pourriez-vous en quelques mots nous indiquer les aspects positifs et négatifs de votre activité actuelle ?
Pour ce qui est du négatif, je dirais l'instabilité des revenus. C'est parfois une source de stress. Le fait de travailler principalement de la maison fait aussi qu'on peut passer un peu trop de temps devant l'ordinateur certains jours. Surtout si ce jour là tous les clients se "réveillent" en même temps, ça peut provoquer une petite désorganisation. Il faut pouvoir s'adapter, mais c'est aussi très motivant !
Dans le positif, il y a tout le reste ! J'aime la relation privilégiée avec mes clients que ce statut apporte. C'est un vrai partenariat gagnant/gagnant. Le fait d'avoir plusieurs clients me permet de découvrir des activités auxquelles je n'aurais pas forcément eu accès autrement. Leurs besoins étant très différents, je ne fais jamais la même chose. Ils me demandent parfois des choses que je n'ai jamais faites, donc je continue de gagner en compétences. C'est très diversifié et stimulant. Je vais régulièrement à des salons, ou bien dans des espaces de co-working, j'ai aussi adhéré à un réseau professionnel, du coup je rencontre beaucoup de personnes intéressantes, qui peuvent être intéressée par mon offre, c'est personnellement enrichissant. Par ailleurs, j'apprécie de ne plus passer 2h dans les transports chaque jour et de pouvoir aller chercher ma fille à l'école. Ce fonctionnement est compatible avec une vie de famille si on arrive à s'organiser comme il faut. J'espère pouvoir continuer longtemps !

Vous souhaitez en savoir plus ? N'hésitez pas à vous rendre sur son site : fleur-feilloley.webnode.fr/. 

Vous pouvez aussi la  contacter via son profil : https://iscg-alumni.fr/person/fleur-feilloley/171

Nous remercions donc grandement Fleur pour son témoignage et lui apportons tout nos voeux de succès dans ses projets en cours et à venir.



165 vues Visites

3 J'aime

Commentaires1

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portraits

Rencontre avec Mathilde Christophe, diplômée de l'ISCG

User profile picture

Claire FOURRIER

04 avril

1

Portraits

Rencontre avec Hamza El Filali, diplômé de l'ISCG

User profile picture

Claire FOURRIER

25 mars

1

2

Portraits

Rencontre avec Joyce Bihonda, diplômée de l'ISCG

User profile picture

Claire FOURRIER

25 février

2

5